www.mumnet.com

Attractif: Militzer & Münch fournit des services 4PL

Faisant fonction de tour de contrôle, Militzer & Münch Grèce coordonne les transports d’un grand détaillant de lingerie et de produits de beauté

Militzer & Münch Grèce a ajouté des services 4PL à sa gamme et le premier gros contrat a été signé avec une marque de mode nord-américaine.

Panagiotis Manolopoulos, directeur général de Militzer & Münch Grèce, et Efi Moucha, directrice commerciale, se sont personnellement impliqués dans ce projet. Avec leur équipe, ils s’assurent que les rayons des boutiques situées dans les grands centres commerciaux et les aéroports internationaux soient en permanence bien garnis en lingerie et produits de beauté en provenance des États-Unis.
 
« Nous sommes la tour de contrôle de la distribution en Europe », assure
Panagiotis Manolopoulos. « Nous organisons entièrement le transport, le stockage, la préparation des commandes et les services logistiques pour le représentant européen de la marque. »

Les marchandises sont transportées des États-Unis au Danemark en conteneur maritime, puis temporairement stockées chez un transitaire qui a été choisi par M&M Grèce en raison de son vaste réseau paneuropéen. C’est de cet emplacement au Danemark que sont distribuées les marchandises dans toute l’Europe.

Militzer & Münch Grèce est en relation étroite avec son partenaire danois et supervise en temps réel toutes les commandes reçues au Danemark. Certains transports sont gérés par le partenaire danois, d’autres par des filiales Militzer & Münch et d’autres enfin par des tiers. « Nous pouvons proposer au client la solution la mieux adaptée à chaque pays, soit au sein du groupe M&M, soit en externe », précise Efi Moucha.
 
Parmi les marchandises transportées figure aussi le mobilier des nouveaux magasins ; Militzer & Münch a ainsi déjà équipé deux boutiques à Athènes et Thessalonique.

Volonté d’expansion


« L’ajout de services 4PL à notre gamme de produits nous a été d’un grand secours pendant ces derniers mois, compte tenu principalement des difficultés économiques que connaît la Grèce », déclare Panagiotis Manolopoulos. Il est prévu de développer les activités vers l’est et des premiers transports ont déjà été effectués vers les Émirats arabes unis.