www.mumnet.com

300 tonnes pour l’industrie du verre

Transport lourd deux fois XXL de la Roumanie à l’Allemagne

Onze camions, dont dix surdimensionnés, sur la route sous la forme de deux convois, avec des permis spéciaux et des escortes, trois nuits chacun, à travers cinq pays. Une tâche organisée conjointement par les équipes de Militzer & Münch en Roumanie et en Allemagne. Leur action concertée a permis de transporter un équipement pour la production de soude industrielle – un travail hors du commun..

Le carbonate de soude est un ingrédient important pour la fabrication de nombreux objets du quotidien. Le plus grand consommateur est l’industrie du verre, qui utilise le carbonate de soude dans le procédé de fusion. Le carbonate de soude est également utilisé dans la production de détergents et de produits de nettoyage, de textiles, de papier, d’aliments, entre autres.

Ciech Group, qui possède huit usines en Pologne, Allemagne et Roumanie, est le deuxième plus grand producteur de carbonate de soude en Europe. À la fin de l’année 2020, la filiale allemande Ciech Soda Deutschland a demandé à l’équipe de Militzer & Münch à Berlin de gérer un transport spécial : déplacer une tour de carbonatation de l’usine de Ciech en Roumanie, à Râmnicu Vâlcea, jusqu’à son nouveau lieu d’utilisation sur le site de Staßfurt en Allemagne.

Deux convois avec des véhicules spéciaux


« C’était notre première commande provenant de ce client, nous avons été recommandés par une autre société industrielle », déclare Sven Sange, Ventes/planification du transport chez M&M Berlin. Il a organisé le transport de ce colosse de 300 tonnes en collaboration avec Militzer & Münch Roumanie.

Daniel Din, de l’équipe roumaine, a inspecté l’équipement sur place, puis a préparé le plan de chargement. Ensuite, il a synchronisé l’ensemble du processus. Onze camions, dont dix surdimensionnés, ont été nécessaires pour transporter l’équipement chimique démonté de la Roumanie à l’est de l’Allemagne, en passant par la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque. Le transport porte-à-porte s’est réalisé en deux convois juste avant et après Noël.

« Les pièces de l’équipement démonté ont été chargées en trois jours », indique Daniel Din. « Cinq camions le premier jour, trois camions le deuxième jour et à nouveau trois camions le troisième jour, car les six derniers chargements étaient plus compliqués et ne pouvaient être gérés en une seule journée. »

Des permis spéciaux ont dû être obtenus pour les véhicules surdimensionnés. Les camions ne pouvaient rouler que la nuit et formaient deux convois. Chaque convoi a parcouru les 1 600 kilomètres en trois nuits. « Ce transport est un bon exemple de la coopération réussie entre Militzer & Münch Roumanie et Militzer & Münch Allemagne », explique Valentin Dragu, le directeur général de Militzer & Münch Roumanie. Sven Wolthusen, le directeur de l’agence M&M Berlin, a un point de vue similaire : « Du premier appel à Daniel Din jusqu’à la livraison, tout s’est très bien passé, et le client est entièrement satisfait. »