www.mumnet.com

Des processus plus rapides et une plus grande sécurité

Militzer & Münch Maroc a obtenu le statut d’OEA

Des processus fluides et une grande couverture géographique sont des facteurs décisifs pour la réussite d’un prestataire de services logistiques international. La certification OEA de Militzer & Münch Maroc permet à la société de renforcer encore davantage sa position sur le marché – et bénéficie également à ses clients.

L’évolution constante fait partie du travail quotidien de la filiale Militzer & Münch marocaine ; la société de logistique, sous la houlette de son directeur général Olivier Antoniotti, se développe sans cesse à intervalles réguliers. Parmi ses développements : l’ouverture du premier entrepôt douanier du pays en 2000, la fondation de la société filiale Spedimex en 2001 et la construction de nouveaux sites à Casablanca (2003), Tanger (2008 et 2016) et Sapino Nouaceur (2012).

Amélioration de la chaîne logistique

Cette croissance repose sur une chaîne logistique fluide, qui est continuellement optimisée par Militzer & Münch Maroc. Depuis mai, par exemple, la société peut travailler en tant qu’opérateur économique agréé (OEA, certificat complet) – ce qui signifie que la société a obtenu le statut d’OEA au Maroc. « Opérateur économique agréé » est un certificat reconnu au niveau international qui simplifie les procédures douanières et garantit le respect des normes de sécurité et de sûreté appropriées tout le long de la chaîne logistique.

Dirigée par Olivier Antoniotti et son adjoint Ahmed Zouhair, l’équipe de Militzer & Münch Maroc a travaillé pendant deux ans pour faire en sorte que la filiale respecte les exigences des normes du certificat complet OEA. Afin de pouvoir bénéficier du certificat complet de sécurité et sûreté (OEA S), la société devait se conformer à toutes les réglementations douanières et fiscales applicables ainsi qu’adopter des mesures de sécurité appropriées et une comptabilité adéquate. Leurs efforts ont été récompensés et, en mai, Olivier Antoniotti a signé le contrat.

« Le statut d’OEA nous permet d’accélérer les transports de marchandises internationaux », déclare Olivier Antoniotti. « De cette manière, nous pouvons proposer à nos clients des services de transport simplifiés et plus efficaces. Nous sommes particulièrement fiers d’être la première société à avoir reçu le statut de certificat complet OEA au Maroc. »

L’étape suivante pour la société est de travailler sur une connexion EDI (échange de données informatisé) complète avec les douanes marocaines. Cet échange de données permet le transfert dématérialisé d’avis de réception de déclaration douanière et d’autres documents de travail d’un système à un autre sans intervention manuelle. Ainsi, les processus sont encore plus rapides et efficaces.

Olivier Antoniotti (à droite) et Nabyl Lahkdar, directeur général des autorités douanières du pays, lors de la signature de l’accord.